"TRANSITIONS"


"les murs sauvages"


"COMME DES CASES A PALABRE"


"PAPIERS FAITS MAIN"

Les papiers faits main viennent de la volonté de recycler . Cette idée est au coeur de mes préoccupations,et donc liée à la notion de temporalité.

Que faisons nous de notre temps, de nos déchets , Quel est notre rapport à notre environnement.

 

Le procédé est artisanal : Des vieux journaux sont broyés , coulés dans un tamis,des éléments de récupération : Bois , tissus, papier,métal,cuir et autres

sont incorporés dans la pâte puis mis sous presse .

Les plaques obtenues sont des supports à peindre . On peut aussi y incorporer des reproductions de dessins quotidien.


 " Temporels "

Ce travail comme dans tous mes thèmes abordés en peinture,dessin,sculpture ou installations éphémères traite du temps. Cette thématique me paraît d'autant plus importante que nous vivons à une époque où tout s'accélère, tout est dans l'urgence... Il faut tout faire vite !

 

Hors il me semble important de prendre le temps, de consacrer du temps aux choses et aux gens ... car le temps enracine les choses dans une forme d'authenticité.

En réaction à cela, mes travaux sont réalisés avec un processus qui nécessite une longue mise en oeuvre : un stylo à pointe très fine ( mon outil principal ) avec lequel je remplis patiemment,longuement,en prenant mon temps la page blanche.

 

 Ce travail qui repose sur l'écriture automatique, ou mouvement répété à l'infini, qui ne demande plus de réfléchir au geste qui est fait, même si la concentration est là, permet à l'esprit de vagabonder, comme une sorte de méditation.

Depuis 2011, de façon périodique, revient ce travail d'atelier que j'ai baptisé :" Les Temporels". Ils prennent en compte les dates de travail ainsi que les heures exécutées,avec une comptabilité très précise du temps qui leur est consacré.

Muni de ma pointe fine et d'un chronomètre, le temps est comptabilisé à la minute près et inscrit directement dans l'oeuvre, fait partie de l'oeuvre, comme un motif, témoin alors de sa propre gestation...

 

 

L'inscription du temps forme un vide dans le plein, formant un équilibre entre le noir et le blanc , comme le Yin et le Yang qui s'équilibrent par le vide et le plein , le motif noir et le motif blanc . Ce symbole qui comme certains de mes dessins que j'ai baptisé " Les Trous Blancs" ne se forme pas à partir du centre , mais de la périphérie. 

Parce que la qualité et l'intensité des choses dépendent du temps qu'on y consacre, parce qu'il faut résister à une accélération des choses dans notre société qui nous empêche de finalement de penser à ce qu'on fait,au moment où on le fait...comme les SMS tapés à notre place par les logiciels des nouveaux téléphones portables!

Cette course nous évite de nous questionner : qu'est-ce qui est important , là, maintenant ?

 

Comme dit un proverbe africain : " Il n'y a pas d'urgences,il n'y a que des gens pressés" .

 

 

 

" TEMPOREL -X " 38 h 41 mn . Série 2. Pointe fine et collage sur papier. Format : 70 x 70 cm.
" TEMPOREL -X " 38 h 41 mn . Série 2. Pointe fine et collage sur papier. Format : 70 x 70 cm.

" nouveau souffle "