Peintures exposées a la boutique de decoration CReation contemporaine

La boutique  CREATION CONTEMPORAINE  est un magasin de mobilier design et contemporain à Lyon. 

Distributeur officiel des marques B&B Italia, Cassina, Vitra, Kartell, Knoll…vous pourrez découvrir de belles signatures dans son show-room de 1000 m2.

 

 

tableaux de la serie "TRANSITIONS"


"les murs sauvages"


Exposition "comme des cases a palabres"

 Ce texte écrit pour la première exposition des "Cases à Palabres" explique comment ce motif est arrivé dans l'univers de Rodrigue et comment il est en lien avec ses métaphores sur le temps, sujet de prédilection de l'artiste.

 

« Depuis 7 ans, je m’obstine à compter les jours.

   Au travers d’un travail de dessins quotidiens dans un carnet, sans relâche.

 

Dans l’évolution graphique de ce travail, un élément est apparu, puis s’est installé de manière forte. Cet élément s’apparente à des fagots et il m’est revenu en mémoire les « cases à palabres » des pays Dogon (tribu du Mali). Recouvertes de couches successives de bois, chacune représentant une nouvelle génération.

 

Cet élément graphique a été comme un révélateur de ce rapport au temps que j’entretiens dans tous mes travaux de plasticien et qui est représenté chez les Dogons par cet amoncellement de branchages. C’est donc tout naturellement que j’ai développé cette thématique dans mon travail que je présente aujourd’hui.

 

La couleur terre associée au noir charbon, omniprésente dans toute la série résonne en moi de la même manière que dans mes mises en espace (travail d’installations éphémères) pour lesquelles j’utilise des matériaux naturels et où le bois tient encore une place prépondérante.

 

La case à palabres des Dogons est la garantie de la mémoire de la société, le lieu où toutes les décisions importantes pour la communauté sont prises.

 

Tous ces éléments me viennent spontanément, il n’y a pas toujours une réflexion poussée avant le passage à l’acte, au coup de pinceau. Il y a des choses qui me viennent, que je peins et que j’analyse au fur et à mesure. Le temps, facteur important dans mon travail m’apportera les réponses à mes questions. »

 

Questions lancées aujourd’hui sur la toile, comme une perche tendue au spectateur, qui lui aussi cherche des réponses à ses questions, qui rejoignent peut-être celles de l’artiste. Venant vers sa peinture, comme les Dogons vers leurs cases à palabres, le spectateur émerveillé trouvera peut-être dans la peinture un début de réponse à son questionnement. Sachant que comme dans les cases à palabres on ne peut trouver que ce avec quoi on est venu… (toutes les réponses sont en nous, il suffit de les chercher).

 

Propos recueillis  par Antonia Castro Rodriguez

pour l’exposition de 2003 au Château de Fontblachère, puis en 2009 à la Fondation Clément (Martinique)

 


"PAPIERS FAITS MAIN"

Les papiers faits main viennent de la volonté de recycler .

Cette idée est au coeur de mes préoccupations, et donc liée à la notion de temporalité.

Que faisons nous de notre temps, de nos déchets ? Quel est notre rapport à notre environnement ?

 

"Le procédé est artisanal : de vieux journaux sont broyés, coulés dans un tamis, des éléments de récupération : bois , tissus, papier, métal, cuir et autres sont incorporés dans la pâte puis celle-ci est mise sous presse. J'ai fabriqué une presse pour créer mes propres papiers.

Les plaques obtenues sont des supports à peindre. J'y incorpore parfois des reproductions de dessins quotidien."

exposition a la galerie des origines en 2017

"Charles Bonnet au royaume des pharaons noirs"


 " Temporels "

Ce travail, comme dans tous mes thèmes abordés en peinture, dessin, sculpture ou installations éphémères, traite de la temporalité. 

Cette thématique me paraît d'autant plus importante que nous vivons à une époque où tout s'accélère, tout est dans l'urgence... Il faut tout faire vite !

 

Hors, il me semble important de prendre le temps, de consacrer du temps aux choses et aux gens ... car le temps enracine les choses dans une forme d'authenticité.

 

En réaction à cela, mes travaux sont réalisés avec un processus qui nécessite une longue mise en oeuvre : un stylo à pointe très fine ( mon outil principal ) avec lequel je remplis patiemment, longuement, en prenant mon temps la page blanche.

 

Ce travail qui repose sur l'écriture automatique, ou mouvement répété à l'infini, qui ne demande plus de réfléchir au geste qui est fait, même si la concentration est là, permet à l'esprit de vagabonder, comme une sorte de méditation.

Depuis 2011, de façon périodique, revient ce travail d'atelier que j'ai baptisé :" Les Temporels"

Ils prennent en compte les dates de travail ainsi que les heures exécutées, avec une comptabilité très précise du temps qui leur est consacré.

 

Muni de ma pointe fine et d'un chronomètre, le temps est comptabilisé à la minute près et inscrit directement dans l'oeuvre, fait partie de l'oeuvre, comme un motif, témoin alors de sa propre gestation...

 

 

L'inscription du temps forme un vide dans le plein, formant un équilibre entre le noir et le blanc, comme le Yin et le Yang qui s'équilibrent par le vide et le plein, le motif noir et le motif blanc .

Ce symbole qui comme certains de mes dessins que j'ai baptisé " Les Troublants" ne se forme pas à partir du centre, mais de la périphérie. 

Parce que la qualité et l'intensité des choses dépendent du temps qu'on y consacre, parce qu'il faut résister à une accélération des choses dans notre société qui nous empêche finalement de penser à ce qu'on fait, au moment où on le fait...comme les SMS tapés à notre place par les logiciels des nouveaux smartphones!

Cette course nous évite de nous questionner : qu'est-ce qui est important , là, maintenant ?

 

Comme dit un proverbe africain : " Il n'y a pas d'urgences,il n'y a que des gens pressés" .

 

propos recueillis et enrichis par Antonia Castro Rodriguez

 

 

 

dessin collage : work in progress

Noircir la page blanche, la remplir des heures qui passent, et un peu de couleur... les heures deviennent motif, le dessin devient méditation.  Au son de Bach joué au Violoncelle par Paul Tortelier.

" TEMPOREL -X " 38 h 41 mn . Série 2. Pointe fine et collage sur papier. Format : 70 x 70 cm.
" TEMPOREL -X " 38 h 41 mn . Série 2. Pointe fine et collage sur papier. Format : 70 x 70 cm.

dessins et collages


serie de dessins et collages " nouveau souffle "

série "enchevêtrement"

serie de collages "enchevêtrements"

Performance peinture en live durant un concert

Pendant « Les Machines désirantes », le peintre martiniquais Rodrigue Glombard et cinq musiciens se sont donnés à un processus d'exploration du temps et de l'inconscient, s'incarnant conjointement dans une création sonore et plastique.
Emportés par une énergie commune, où l'art devient rituel plus que forme intellectualisée, le peintre entouré des musiciens ont composé en direct...