Rodrigue Glombard vit et travaille à Lyon depuis 1991, après une formation aux Beaux Arts de Besançon de 1983 à 1989. D'origine martiniquaise, il puise en ses racines créoles comme dans le terroir métropolitain, le ferment d'une culture hybride donnant à sa vision le caractère d'une
appartenance au monde dans son ensemble. Rodrigue développe son oeuvre plastique indistinctement autour de l'image bidimensionnelle ou tridimensionnelle, passant de la peinture à l'installation monumentale, de la photographie à la sculpture, du dessin à la scénographie. Il mène également, depuis janvier 1997, une démarche singulière: “Une peinture chaque jour”, consistant à consigner journalièrement une peinture ou un dessin dans des carnets quotidiens.

Le travail de Rodrigue s'articule autour de la temporalité.
Les thèmes récurrents de ses diverses créations sont liés au temps, à la mémoire, à l'éphémère, à la continuité, à la fragilité de notre environnement face à nos agissements, mais aussi, à notre propre fragilité face aux réactions de la nature lorsqu'elle décide de reprendre ses droits.