petite bio de l'artiste

Rodrigue Glombard vit et travaille à Lyon depuis 1991. Formation aux Beaux Arts de Besançon de 1983 à 1989.

Il expose régulièrement en France, ainsi qu'en Espagne et en Martinique.

Galeries :

- à Lyon chez  Racont'ARTS de Sylvie Garrigues,

- en Martinique La Galerie de Colette Nimar à Fort-de-France 

- à Paris : Galerie Bettina von Arnim

Musées : depuis 2009 ses peintures sont présentes dans le fond permanent de la Fondation Clément au François

 

Il a gardé de ses débuts le goût de la co-création avec d'autres artistes et il crée des scénographies pour des compagnies qui rejoignent ses préoccupations et valeurs : 

Les danses urbaines comme la Compagnie Malka ou de théâtre : Compagnie Combats absurdes.

 

"D'origine martiniquaise, il puise en ses racines créoles comme dans le terroir métropolitain, le ferment d'une culture hybride donnant à sa vision le caractère d'une appartenance au monde dans son ensemble.

Rodrigue développe son oeuvre plastique indistinctement autour de l'image bidimensionnelle ou tridimensionnelle, passant de la peinture à l'installation monumentale, de la photographie à la sculpture, du dessin à la scénographie."  extrait d'un article de JP GAVARD PERRET

 

Il a mené de janvier 1997 à décembre 2013, une démarche singulière: “Une peinture chaque jour”, consistant à consigner quotidiennement une peinture ou un dessin dans des carnets. Toutes ces dates ont leur dessin ! 

Le travail de Rodrigue s'articule autour de la temporalité, du temps qui passe, du temps passé et de ses traces.
Les thèmes récurrents de ses diverses créations sont liés au temps, à la mémoire, à l'éphémère, à la continuité, à la fragilité de notre environnement face à nos agissements, mais aussi, à notre propre fragilité face aux réactions de la Nature lorsqu'elle décide de reprendre ses droits.